Temps de lecture : 6 minutes (1153 mots)

Développer les compétences de votre stagiaire

Saviez-vous que les compétences sont dynamiques et toujours en évolution (Epstein et Hundert, cités dans Falender et Shafranske, 2017) ? C'est pourquoi soutenir le développement des compétences d'un stagiaire n'est pas chose facile. Cela nécessite une analyse approfondie des connaissances, des habiletés et des attitudes nécessaires pour accomplir sa pratique professionnelle (Falender et Shafranske, 2017).

Ces trois concepts sont aussi appelés savoir, savoir-faire et savoir-être. C'est à travers les expériences de stage que le stagiaire pourra les acquérir et le superviseur y joue donc un rôle important (Bernard et Goodyear, 2019; Gopee, 2018).

Afin de faciliter cette tâche ardue, nous vous proposons de démystifier ces composantes et d'explorer des stratégies pour guider l'apprentissage de votre stagiaire. 


 Qu'est-ce que le savoir?

Le savoir fait référence aux connaissances individuelles qu'il est possible de répartir en différents types : 

Déclaratives : connaissances liées à la théorie, aux faits provenant des sciences fondamentales (savoir que...). Par exemple, on peut penser aux signes et symptômes d'une maladie (diabète, Parkinson, troubles cognitifs, etc.) ou au fonctionnement du système cardiorespiratoire.  

Conseils :

Votre rôle en tant que superviseur n'est pas de vous substituer au milieu d'enseignement pour transmettre les connaissances déclaratives, mais plutôt de responsabiliser le stagiaire dans son apprentissage en le renvoyant à :

  • ses notes de cours (il peut être utile de connaître les différents cours du programme de formation de votre stagiaire)
  • des articles publiant les résultats de données probantes sur une thématique
  • un site internet fiable
  • des ressources que vous avez à portée de main


Procédurales : connaissances qui concernent les procédures, les techniques, les règles, les indications et contre-indications appliquées à un cas spécifique (savoir comment). Un exemple concret serait la technique appropriée à utiliser à la suite d'une chirurgie orthopédique. Dans ce cas, le stagiaire doit suivre un protocole postopératoire et l'enseigner au patient. Le stagiaire adapte les activités que le patient doit faire. Le stagiaire considère les caractéristiques du patient.

Conseils :

Vous pourriez préparer un cartable dans lequel les protocoles sont consignés. Ici, il faut amener le stagiaire plus loin que le simple protocole, car les connaissances procédurales sous-entendent que ces protocoles ont été adaptés au patient.

Posez-lui des questions :

  • Comment appliquerais-tu ce protocole ?
  • Comment utiliserais-tu le matériel avec ce patient ?

N'oubliez pas d'expliquer aussi les raisons qui justifient vos choix de procédures ou de techniques.

Explicitez votre raisonnement.te ici...


Conditionnelles : connaissances qui se déroulent dans l'action et qui répondent aux questions « quand ? » et « pourquoi ? ». Par exemple, le stagiaire utilise des connaissances conditionnelles pour déterminer le meilleur moment et endroit pour mettre fin à une intervention.

Conseils :

En tant que professionnel, vous faites appel à ce type de connaissances en tout temps. Vous adaptez vos connaissances déclaratives et procédurales et vous prenez des décisions quant à l'orientation du traitement ou de l'intervention en tenant compte du contexte du patient (ressources disponibles, environnement physique, social, culturel, etc.).

Ces connaissances sont plus difficiles à acquérir. C'est pourquoi il est essentiel de verbaliser et d'expliciter votre raisonnement clinique à votre stagiaire.Saisissez votre texte ici...


 Qu'est-ce que le savoir-faire?

Le savoir-faire fait référence aux habiletés psychomotrices dans la réalisation d'une tâche qui peuvent être catégorisées en différents types :

Cognitives : comprennent les habiletés du stagiaire à synthétiser, à se questionner, à analyser la situation, à faire preuve de raisonnement clinique (consultez l'atelier en ligne Façonner le raisonnement clinique pour plus de détails).

Conseils :

Suggérez à votre stagiaire d'utiliser la stratégie SNAPPS pour discuter d'un cas avec vous.


Structurelles : comprennent les habiletés du stagiaire à planifier la journée, à prioriser ses tâches, à discerner de bonnes stratégies d'études.

Conseils :

Suggérez-lui des outils pour faciliter la planification et l'organisation :

  • Carnet de notes
  • Calendrier
  • Feuille de route

Expliquez à votre stagiaire comment vous priorisez les tâches dans votre journée.


Techniques : comprennent les habiletés du stagiaire à poser une action, faire une intervention, expérimenter une technique (par exemple faire une mobilisation, poser des questions [savoir-dire], etc.).

Conseils :

Tout au long du stage, vous encouragerez votre stagiaire à développer ou à peaufiner ses habiletés techniques.

Idéalement, si votre stagiaire doit travailler un certain savoir-faire, vous devriez tenter de lui fournir des occasions de le faire.


  Qu'est-ce que le savoir-être ? 

Le savoir-être comprend les attitudes, les valeurs, les sentiments et peut se diviser ainsi :

Personnel : concerne la motivation, la capacité d'introspection.

Conseils :

Encouragez le stagiaire à développer sa capacité d'autoanalyse et son autodétermination.

Questionnez-vous sur sa motivation. Augmente-t-elle ? Baisse-t-elle ? Pourquoi ? Est-ce que ses objectifs sont atteints ? Est-ce que le stage est redondant pour le stagiaire ?


Interpersonnel : concerne la capacité à établir des relations, à communiquer.

Conseils :

Agissez comme modèle auprès de votre stagiaire. Comment communiquent les professionnels de votre établissement ?

Fournissez-lui des trucs si nécessaire. 


Professionnel : concerne les qualités professionnelles, éthiques et déontologiques.

Conseils :

Cet aspect fait souvent partie intégrante du contrat d'apprentissage puisqu'il constitue une compétence à développer durant le stage. Ces savoirs seront adaptés au milieu de stage (par exemple, attitudes et critères de priorisation pour déterminer le moment de donner son congé à un patient de façon sécuritaire). Vous pourriez en discuter dès le début du stage et voir comment ces aspects seront mesurés ou développés durant le stage dans votre milieu.


Conclusion

Vous êtes maintenant outillés pour soutenir le développement des compétences de votre stagiaire. Vous pourrez également utiliser les informations présentées dans ce billet pour discuter des types de savoir avec lui et lui expliquer ce sur quoi vous souhaitez qu'il travaille.

Saviez-vous que les superviseurs endossent différents rôles au cours d'un stage ? Le rôle qu'adopte le superviseur a aussi une incidence sur le développement des compétences. En fonction des savoirs que le stagiaire a déjà acquis et de ceux que le superviseur souhaite qu'il développe, celui-ci sélectionne le rôle à incarner. Pour les découvrir, inscrivez-vous à notre atelier en ligne récemment mis à jour Adopter des stratégies gagnantes en supervision.

Image

Veuillez nous faire part de vos impressions

en répondant à deux questions en cliquant ici !

7 stratégies à mettre en place pour améliorer la ...
6 stratégies pour partir du bon pied en supervisio...
Comment for this post has been locked by admin.
 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://cnfs.ca/







La présente initiative a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information : Quoi de neuf au CNFS!
captcha 

  

 

© CNFS - Volet Université d'Ottawa 2020